Journée internationale de la Résolution des Conflits

Lumière sur la Journée internationale de la Résolution des Conflits en ce 21 octobre 2021. Chaque année depuis 2005, le 3ème jeudi du mois d’octobre est dédié à cette thématique.

L’occasion pour moi d’aborder « le conflit » qui peut être source de mal-être que ce soit dans votre environnement professionnel ou personnel.

Qu’est-ce qu’un conflit ?

Le conflit peut-être de l’ordre relationnel, familial, amoureux, parental, avec soi-même, des collègues, dirigeants, partenaires ou clients.

Un conflit est un problème entre deux individus (ou entités s’il s’agit d’entreprises ou pays), qui ne s’entendent pas sur un sujet. Le conflit naît d’un manque d’écoute et de communication bienveillante de la part d’une ou des deux parties, qui ne trouvent pas de terrain d’entente ou de compromis. Il peut s’ensuivre des paroles regrettables, des actes répréhensibles ou des décisions prises sous l’émotion de la colère, de la peur ou du stress.

Comment résoudre un conflit ?

Écouter ce que notre interlocuteur a à nous dire et comprendre sa vision et sa position. Exprimer à son tour son besoin ou attente par rapport au problème soulevé. Si la communication n’est pas à double sens, comme des vases communicant, il est impossible de transmettre quelque message que ce soit.

Prendre le temps d’écouter l’autre. Savoir exprimer avec clarté ses besoins et attentes à l’autre. Prendre le temps de recul nécessaire pour la réflexion, si l’émotion forte prend le pas sur la communication calme et bienveillante pour ne pas « envenimer » la discussion et permettre de revenir sur le sujet un peu plus tard.

Si vous n’arrivez pas à vous exprimer de façon calme à l’oral, écrivez vos ressentis, exposer votre point de vue sur la situation avec neutralité et objectivité. Apprenez à rester vous-même et pensez que la relation est à deux, et que l’autre a aussi sa part de responsabilité pour mieux communiquer avec vous.

Une relation saine basée sur l’entente est à part égale de responsabilité. 50/50. Une discussion avec une prise de parole égale.

Relation de confiance, respect, communication

Savoir rebondir avec calme et sérénité sur les arguments de l’autre permettra d’avoir un dialogue plus ouvert, et vous créerez un climat de confiance où même si vous n’êtes pas tombés d’accord sur le sujet, chacun aura exposé son point de vue, et repartira avec des informations nouvelles que vous lui aurez partagé dans un cadre bienveillant. Alors les deux parties pourront réfléchir de son côté et se rencontrer à nouveau sur le sujet après avoir mûri quelques réflexions.

Réflexions

Nous sommes des milliards d’êtres humains sur cette planète, et nous ne tombons pas tous d’accord sur les mêmes sujets au même moment. Chacun son timing pour comprendre et ouvrir son esprit à de nouvelles connaissances et à partager ses questionnements.

Il est donc primordial d’avoir en tête qu’avec un point de désaccord avec une autre personne, il est possible de rester en bons termes, d’être de bons amis, collègues, avec respect. Le but n’étant pas de transformer l’opinion de l’autre à tout prix. L’objectif est d’arriver chacun avec ses idées et de voir ensemble que nous pouvons créer de nouveau.

Le conflit et sa résolution est toujours possible, à condition d’être ouvert d’esprit, à l’écoute, empathique, prêt à échanger avec l’autre, et à accepter de changer soi-même. Résoudre un conflit c’est trouver un terrain d’entente, de compromis où chacun se sent bien dans le « contrat » moral établi. Une relation gagnant-gagnant.

Conseils

Si vous êtes conflit avec quelqu’un ou avec vous-même, soyez juste et bienveillant. Reconsidérer votre position et situation car cela n’amène pas de bonnes émotions que de rester avec des conflits intérieurs ou d’être en mauvais « terme » avec quelqu’un si tout n’est pas clair et posé dans un cadre respectueux.

Veillez à garder en mémoire en tout temps lorsqu’une situation de conflit arriverait dans votre vie les valeurs immuables liées à une belle communication : respect, calme, bienveillance, empathie.

Si l’autre est en conflit avec vous, rappelez-vous qu’il a mal car cela a touché à une de ses valeurs.

J’aborderai ce thème dans un prochain article.

N’hésitez pas à commenter ou à poser vos questions dans la section dédiée ci-dessous.

@IM